Poèmes Commentés
Les meilleurs rêves de la poésie Française


Des Vers Inoubliables!

RETOUR PERIODES THEMES AUTEURS LIENS

15eme Siècle16eme
Siècle
17eme Siècle18eme
Siècle
19eme
Siècle
20eme Siècle21eme SiècleClassiqueRomantique



RECHERCHER

FOCUS
L'école De Versification
La Poésie Au Théâtre
Poésie Et Sculpture
Poésie Et Musique
Poésie Et Peinture

POÈMES CHOISIS
Poème 0
Poème 1
Poème 2
Poème 3
Poème 4
Poème 5
Poème 6
poème 7
poème 8
poème 9
Poème 10
Poème 11
Poème 12
Poème 13
Poème 14
Poème 15
Poème 16
Poème 17
Poème 18
poème 19
Poème 20
Poème 21
Poème 22
Poème 23
Poème 24


Topics

Événements de l'époque :: La vie des Auteurs :: Les contextes
Current Date/Time 2
La Chanson Du Justicier.
Vous les sinistres tortionnaires. . .

La Chanson Du Justicier.
Par Bernard De l'Océan




I
Je suis la menace majeure,
Celui qu'on ne rappelle pas.
Je suis moi même et je demeure
Les destinées de vos trépas.

II
Vous! les personnes criminelles
Qui voulez tout déposséder
Je veux détruire vos marelles
Pour vous empêcher de jouer.

III
Les Ben Ladens et les Charognes
craignez moi si vous le pouvez,
Car je vous chercherai des cognes.
Avec moi vous en trouverez.

IV
L'un persécute en Palestine,
Et l'autre tue les innocents.
Qui sera premier en vitrine?
A Qui vais-je casser les dents?

V
Peut-être à toi vieux Pinnochet
Pour saccager l'humanité,
Milosevic pour ton hochet
De mort, de monstruosité?

VI
Vous les Pol Pots, vous les Hitlers,
Vous finirez brutalement
Dans la noirceur de vos hivers
En rendant votre sang méchant.

VII
Je suis la menace majeure.
Ne riez pas! je vous aurai!
Vous assassinez à mon heure.
A vos heures, je vous tuerai.

VIII
Vous! qui tentez de me convaincre
Que mes voisins sont dangereux,
Mon seul désir est de vous vaincre,
De vous coucher comme des gueux.

IX
Vous qui jouez la contredanse
De l'infernal ne jouez plus!
Soyez certain que ma vengeance
Aura la force d'un obus.

X
Avec mon fusil à lunette
Je sais que je vous détruirai
Et vous ferez la pirouette
De mort quand je vous percerai.

XI
Oui Je suis un danger majeur.
J'ai la puissance des savants
Et je ferai votre malheur
Pour protéger les innocents.

XII
Je suis la menace majeure.
Je suis fatigué des méchants
Persécuteurs et Je demeure
Celui qui brisera ces gens,

XIII
Avant qu' ils tuent mon voisin Juif
Ou mon collègue Musulman.
Je ne peux pas rester passif
Quand on brutalise un passant.

XIV
J'ai la patience du tonnerre
Et tôt ou tard je vous perdrai
Quand je vous jetterai par terre
Dans une guerre sans forfait.

XV
Vous! les Le Pens et Khomeinis
Et vous les sacrés Talibans
Qui endommagez nos pays,
Persécutez tant qu'il est temps!

XVI
Vous! les Sarkos et Politiques
Aux idéologies usées
Qui détruisez nos républiques
Et sévissez sous nos huées,

XVII
Oh vous les expulseurs d'amants
Vous les sinistres tortionnaires
Qui tyrannisez les enfants
Allez pourrir sur vos calvaires!

XVIII
Et vous les flics et les Pasquas
Pour qui tuer est un métier,
Vous! Parasites d'ici bas:
Allez vous faire emprisonner!

XIX
Requins! Vous aurez eu vos heures
A inventer l'insanité
Quand nous les menaces majeures
Nous sauverons l'humanité.

XX
Quand tous ces fléaux seront morts
Enfin nous pourrons respirer,
Laver le monde de leurs torts
Et je pourrai me reposer;

XXI
Au ciel ou en enfer qu'importe!
j'aurai accompli mes desseins
Et puis j'aurai claqué la porte
Pour enfermer les assassins!
©Copyright 2008

Consultez La Notice De Droit D'auteur Avant De Reproduire!









RetourCarte du SiteContactsAide
Notice De Droit D'auteur • .Terme d'usageQuestions

© 2005 Poesies.net Montreal, Toronto Paris